Le meilleur de nos étagères

En matière de livres, ce ne sont pas les options qui manquent. Il convient cependant d'apporter un soin particulier au choix de ce que vous allez lire. En effet, tout l'enjeu est de réussir à trouver quelque chose d'assez difficile pour que cette lecture vous pousse hors de votre zone de confort, sans être trop difficile et que la notion de plaisir demeure. Ainsi, le meilleur conseil que l'on puisse donner est certainement de sélectionner des sujets et histoires qui vous intéresseraient même dans votre langue maternelle.

  • Vous pouvez vous tourner vers des lectures où le niveau nécessaire pour lire est indiqué. Pour reprendre l'exemple du français, ce type de livre est facilement trouvable dans les librairies possédant un rayon « Français Langue Étrangère ». À savoir que les différents niveaux sont établis selon ceux du CECR (Cadre européen Commun de Référence) : A1 (débutant), A2 (élémentaire), B1 (intermédiaire), B2 (indépendant), C1 (avancé), C2 (perfectionné).
  • Il existe également des collections qui se spécialisent dans l'adaptation d’œuvres classiques selon les niveaux. L'avantage de ces livres est qu'ils sont spécialement pensés pour les apprenants. Ainsi, vous pouvez faire d'une pierre deux coups et apprendre à mieux connaître la littérature de votre langue cible, tout en enrichissant considérablement votre vocabulaire.
  • Une autre option est à trouver du côté des livres bilingues (qui proposent sur la même page, ou la page opposée, une version originale et sa traduction dans une autre langue — de préférence la vôtre). Cette technique peut se révéler très efficace pour enrichir son vocabulaire. En effet, pas besoin de dictionnaire, vous avez la traduction de la phrase qui vous pose problème juste à côté.

Quelques conseils pour finir

  • Nous y reviendrons, mais il existe deux manières de lire : la lecture intensive et la lecture extensive. La lecture intensive fonctionne très bien lorsque l'on lit des textes relativement courts (par exemple des articles de presse). En revanche, lorsque vous lisez un roman, nul besoin de chercher à traduire chaque nouveau mot que vous rencontrez. Il est important d'apprendre à utiliser le contexte pour comprendre le sens d'une phrase. Il s'agit d'une compétence extrêmement utile en matière d'apprentissage des langues étrangères. Il faut accepter de ne pas toujours comprendre tous les mots !
  • Une autre compétence essentielle est de savoir identifier les mots et phrases-clés. Ce sont ces derniers que vous voulez être absolument certain de comprendre. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à utiliser Readlang ou un dictionnaire.
  • Apprendre une langue ne se fait pas en un jour. Lorsque vous commencez à lire dans votre langue cible, choisissez des textes courts. L'objectif ici n'est pas de s'épuiser et de risquer de s’écœurer. C'est à force de petites victoires que vous prendrez confiance en vos capacités à lire dans votre langue cible.