Lorsqu'on en vient au sujet de parler dans sa langue cible, les approches divergent.

Certains, comme le polyglotte irlandais Benny Lewis, clament qu'il n'est jamais trop tôt pour commencer. Son approche qui consiste à parler dès le premier jour ("Speak From Day 1") a connu un certain succès ces dix dernières années.

D'autres, comme le polyglotte canadien Steve Kaufmann, se disent en faveur d'une période de silence initiale. Il serait contre-productif de chercher à parler trop tôt,  et la priorité devrait tout d'abord aller à l'écoute et la lecture passive.

Enfin, certains comme le polyglotte italien Luca Lampariello, se disent en faveur d'une approche individuelle, propre à chacun, se situant entre les deux extrêmes évoqués ci-dessus. Chez ConsultLang, nous avons tendance à nous ranger derrière cette troisième opinion.

Trêve de bavardages, il est temps de plonger dans le vif du sujet. Quelles sont les meilleures ressources pour trouver à qui parler ?

Entrez en contact avec des tuteurs et des professeurs originaires (ou non) d'un pays où est parlée votre langue cible par le biais de services d'apprentissage linguistique en ligne. Il s'agit d'une manière rapide et pratique de parler avec quelqu'un qui sera apte à corriger vos erreurs en temps réel. Une solution relativement peu onéreuse.

Parmi les plus connus, retrouvez Italki ou encore Verbling.

Autre option, vous pourriez trouver un partenaire de tandem sur des plateformes comme MyLanguageExchange.com, ConversationExchange.com.

Trouver un partenaire sur place grâce en tirant avantage des nombreuses communautés dédiées aux échanges linguistique. Pour ce faire, nous vous recommandons de jeter un coup d’œil à CouchSurfing.com, ou encore tout simplement sur Facebook.

Vous ne trouvez pas votre ressource préférée dans la liste ? N'hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires.