Faut-il vraiment vivre à l’étranger pour apprendre une langue étrangère ?

Faut-il vraiment vivre à l’étranger pour apprendre une langue étrangère ?

Aujourd’hui, nous tordons le cou à ce qui constitue certainement l’un des mythes les plus coriaces en matière d’apprentissage des langues étrangères. D’aucuns considèrent que la seule véritable manière d’apprendre une langue étrangère est de vivre dans le pays où elle est parlée. De nombreux exemples nous montrent que cela aide, pourtant il conviendrait de ne pas oublier que ce n’est pas (et de loin) l’unique option.

« Rien, non rien, ne remplace un séjour à l’étranger pour apprendre une langue ». Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai pu entendre cette sempiternelle rengaine. Il est temps de tordre le cou à ce cliché : oui, partir à l’étranger peut être une occasion fantastique d’apprendre une langue (même s’il faut savoir en tirer avantage, plus sur ce sujet très prochainement), mais cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas créer chez soi une « bulle » nous permettant de nous immerger pleinement dans sa langue cible.

Ceux d’entrevous qui ont vécu à l’étranger savent certainement qu’il est relativement facile de tomber dans le piège de se rapprocher d’autres étrangers (surtout si l’on parle anglais) ou de locuteurs natifs qui souhaitent parler avec nous une autre langue que la langue du pays (et celle que vous souhaitez apprendre/améliorer).

La clé ? L’immersion linguistique.

Que vous appreniez votre langue cible depuis chez vous ou à l’étranger, la clé de la réussite réside donc dans votre capacité à créer ce que l’on appelle une situation d’immersion linguistique. Pour cela, il est nécessaire de s’immerger dans un environnement qui se prête à l’étude de votre langue cible.

Ma stratégie en la matière est plutôt simple. Dans la mesure du possible, tâchez de faire dans votre langue cible ce que vous feriez normalement dans votre langue maternelle. Par exemple, vous aimez être au courant de ce qui se passe dans le monde et lisez la presse 30 minutes tous les matins ? Essayer donc de faire une habitude de lire la presse dans votre langue cible (autre avantage, cela vous offrira une vision du monde quelque peu différente de celle à laquelle vous êtes habitué). Vous aimez jouer aux jeux vidéo le week-end pour vous détendre ? Tâchez de trouver un jeu dans votre langue cible. Vous aimez passer du temps sur Facebook, Twitter ou un autre réseau social ? Changez donc la langue du réseau et commencez à suivre un maximum de pages dans votre langue cible, et n’hésitez pas à interagir avec d’autres utilisateurs parlant cette langue. Vous suivez ?

Pour apprendre une langue de manière efficace, il convient d’être le plus possible en contact avec elle. Une excellente stratégie est de se créer des routines quotidiennes qui vont, sans même que vous vous en aperceviez, vous exposer à la langue. Qu’importe l’endroit où vous vous trouvez, il ne tient qu’à vous de créer les conditions nécessaires à une immersion linguistique. Cela vaut la peine de se poser quelques dizaines de minutes pour y réfléchir. Les retombées seront conséquentes.

Maintenant que vous savez qu’il n’est pas nécessaire de s’expatrier pour s’atteler à la tâche, vous n’avez plus d’excuse.